Sélection de la langue

Recherche

Conseils pour un mode de vie écologique

Les consommateurs sont de plus en plus intéressés à utiliser des produits plus écologiques et efficaces afin de réduire l'utilisation d'énergie et de protéger l'environnement tout en économisant.

Il existe de nombreuses façons de réduire la quantité de produits et de ressources que vous utilisez quotidiennement. Voici quelques conseils qui vous permettront de réduire la consommation d'énergie ainsi que les coûts associés aux travaux ménagers et aux achats, ou lorsque vous faites de plus grosses dépenses telles que de nouveaux appareils ménagers ou que vous commencez des rénovations résidentielles.

Sur cette page

Conseil 1 : Réduire et réutiliser

  • Réduire ou éliminer l'utilisation de sacs de plastique à provisions réduira la quantité qui se retrouve finalement dans les sites d'enfouissement. Les sacs de plastique peuvent être réutilisés pour emballer l'épicerie, pour se débarrasser des ordures ménagères, et certains sacs biodégradables peuvent même être recyclés. Utiliser des sacs réutilisables en tissu est une façon écologique de transporter l'épicerie. Il faut s'assurer de les laver afin de les garder propres.
  • Faire une liste d'épicerie avant de vous y rendre vous permettra de garder le cap lorsque vous magasinez, d'éviter d'oublier des articles et d'acheter plus que nécessaire. Planifier vos séances de magasinage permettra également de réduire l'énergie que vous utilisez en vous rendant et en revenant de l'épicerie.
  • Vous pourriez envisager de partager avec vos voisins ou des parents de gros appareils qui servent à l'entretien extérieur comme une souffleuse à neige ou une tondeuse à gazon, et de donner les plus vieux appareils qui sont encore en bon état de fonctionnement.
  • Plusieurs types d'articles en papier peuvent être recyclés ou réutilisés. Des articles tels que le papier d'impression jeté aux rebuts peuvent être réutilisés pour en faire des blocs-notes et des boîtes en carton qui peuvent être réutilisés ou recyclés dans votre bac à recyclage ou votre composteur.
  • Il est important de ne pas jeter les vieux appareils électroniques aux ordures puisque plusieurs des matériaux qui les composent peuvent être nuisibles à l'environnement. Si vous avez l'intention d'acheter un appareil électronique, tel qu'un téléphone intelligent ou un téléviseur, envisagez d'en acheter un d'occasion, ou de vendre votre vieil appareil plutôt que de vous en débarrasser. Pour obtenir d'autres renseignements relatifs aux déchets électroniques et des conseils sur la façon appropriée de vous en débarrasser, consultez la page Web E-déchets.
  • De nombreux articles en tissu peuvent être réutilisés comme chiffons de nettoyage lorsqu'ils sont usés. Vous pourriez aussi envisager de donner les articles en tissu qui sont encore en bon état aux œuvres de bienfaisance ou aux organisations à but non lucratif locales. Pour réaliser des économies, vous pouvez aussi envisager d'acheter des vêtements ou des textiles d'occasion.

Conseil 2 : Surveiller la consommation d'eau

  • Utiliser moins d'eau à la maison réduira la pression sur les sources d'eau renouvelable au Canada et vous permettra d'économiser. Il existe de nombreuses façons de limiter la consommation d'eau en réalisant les tâches domestiques quotidiennes.
  • Les douches représentent 35 % de la consommation d'eau des ménages. Installez une pomme de douche à faible débit et essayez de réduire le temps passé sous la douche – 5 minutes, si possible.
  • La lessive représente 20 % de la consommation d'eau des ménages. Économisez l'eau en utilisant la lessiveuse ou le lave-vaisselle uniquement lorsque l'appareil est plein.

Conseil 3 : Les petits gestes comptent

  • Réduire l'utilisation de l'électricité a des avantages environnementaux et aide à réduire les factures mensuelles. À titre d'exemple, débranchez les petits appareils lorsqu'ils ne servent pas, et les plus gros appareils, tels que les ordinateurs personnels et les téléviseurs lorsque vous quittez la maison pendant une longue période vous permettra de réduire votre consommation d'énergie et de réaliser des économies. Vous pourriez aussi envisager de brancher vos lumières extérieures à une minuterie et d'éteindre les lumières dans les pièces inutilisées. Augmenter la température des réfrigérateurs et des congélateurs peut faire économiser au fil du temps, mais il faut s'assurer que les aliments périssables soient conservés à la bonne température pour éviter qu'ils se gâtent. Pour obtenir d'autres renseignements, consultez la rubrique Conditions de température ambiante de l'Agence d'inspection des aliments.
  • En abaissant le thermostat la nuit, vous pouvez économiser 2 % sur vos factures d'énergie pour chaque degré Celsius en moins. Utiliser un thermostat programmable vous permettra de réguler les températures dans votre maison tout au long de l'année et de réduire vos coûts de chauffage et de climatisation.
  • Le lavage et le séchage des vêtements consomment beaucoup d'énergie. Vous pouvez réduire vos coûts d'énergie et préserver la qualité de vos vêtements en les faisant sécher sur une corde à linge. Utiliser le cycle d'eau froide de la lessiveuse vous aidera également à réduire la consommation d'énergie et les coûts. De nombreux types de détergents sont maintenant offerts et conçus spécifiquement pour le lavage à l'eau froide. Pour vous assurer que votre sécheuse fonctionne efficacement, videz souvent le filtre à charpie. Si vous achetez de nouveaux appareils, recherchez les étiquettes d'efficacité énergétique telles qu'ENERGY STAR et ÉnerGuide.
  • Enregistrez-vous gratuitement pour utiliser les Calculateurs d'économies de Ressources naturelles Canada. Ces outils vous permettront d'estimer les économies possibles sur le plan de l'énergie, des coûts et des émissions
  • Les bouteilles d'eau en plastique peuvent sembler pratiques, mais elles peuvent s'empiler rapidement dans les sites d'enfouissement et nuire à l'environnement. Vous pourriez trouver plus économique d'acheter un contenant d'eau réutilisable pour transporter l'eau que vous buvez. Il faut s'assurer de laver souvent les contenants afin de les garder propres.
  • Les produits de peinture, notamment la peinture au latex, à l'huile, en aérosol, la teinture, le vernis, le vernis-laque peuvent contenir des composés organiques volatile ou COV. Les COV contiennent des produits chimiques tels que le benzène et le toluène, qui sont toxiques en grandes quantités. De nombreux produits de peinture offerts sur le marché sont faibles en COV ou n'en contiennent pas du tout. Si vous choisissez d'utiliser de la peinture contenant des COV, assurez-vous que l'espace dans lequel vous travaillez soit bien ventilé et que vous vous débarrassez de ce qui reste de façon appropriée.
  • Le moment, l'endroit et la façon dont vous conduisez influent sur la consommation de carburant de votre véhicule et les émissions à effet de serre. L'application de cinq techniques de conduite éconergétique de base peut vous faire économiser des centaines de dollars annuellement en carburant et prévenir l'émission de plus d'un millier de kilogrammes de dioxyde de carbone dans l'atmosphère :
    • accélérer doucement,
    • maintenir une vitesse constante,
    • prévoir la circulation,
    • relâcher l'accélérateur pour réduire la vitesse et
    • éviter de rouler à haute vitesse.
  • Planifiez vos déplacements, calculez votre consommation de carburant et adoptez d'autres habitudes de conduite éconergétique pour économiser encore davantage. Explorez le site Web de Ressources naturelles Canada afin d'y découvrir d'autres conseils pratiques.

Conseil 4 : Prêter attention à l'emballage

  • Avant d'acheter, observez le type d'emballage dans lequel les produits sont présentés. De nombreux articles sont enveloppés dans du papier et du plastique, qui peuvent ensuite être recyclés, réutilisés ou compostés. L'emballage désigné comme étant biodégradable se désintégrera naturellement dans le sol avec l'aide des animaux, des insectes et des microorganismes au fil du temps; toutefois, certains matériaux peuvent prendre plusieurs années à se désintégrer. De nombreux types de plastiques ne sont pas compostables ni recyclables, alors prêtez attention aux types de produits que vous achetez et dont vous vous débarrassez. Envisagez d'acheter des produits sans emballage ou dans un emballage minimal afin de réduire la quantité de déchets que vous produisez, tels que les aliments en vrac.

Conseil 5 : Planifier les gros achats

  • Une maison est un système complexe qui fonctionne comme un ensemble, où tout – du point de vue énergétique - est relié. Prendre des décisions éclairées signifie qu'il faut d'abord considérer l'incidence sur l'ensemble de la maison.
  • Au moment d'acheter une nouvelle maison et de faire cet investissement important, il faut tenir compte de l'efficacité énergétique de telle sorte à en avoir plus pour son argent. Vous pouvez choisir une nouvelle maison éconergétique répondant aux exigences ENERGY STAR et R-2000 et qui peut vous permettre de réduire votre utilisation d'énergie et de réaliser des économies sur vos factures mensuelles d'énergie. Pour obtenir d'autres renseignements relatifs aux nouvelles maisons éconergétiques, consultez le site Web de Ressources naturelles Canada.
  • Grâce à la marque de confiance ENERGY STAR reconnue partout dans le monde, vous aurez une maison 20 % plus éconergétique qu'une maison typique. Les nouvelles maisons répondant aux exigences R-2000 sont les meilleures de leur catégorie en efficacité énergétique, qui sont 50 % plus éconergétiques que les maisons typiques. Ces maisons sont généralement munies de systèmes de chauffage et de climatisation efficients, d'un niveau élevé d'isolation dans les murs, les plafonds et le sous-sol, de portes et de fenêtres à rendement élevé et d'une ventilation mécanique dans l'ensemble de la maison. Ces caractéristiques se traduisent en économies d'énergie, en confort accru ainsi qu'en environnement plus sain pour le propriétaire. Pour en savoir davantage, consultez le site Web de Ressources naturelles Canada.
  • Si vous prévoyez faire des investissements importants dans votre maison ou des rénovations, commencez par une évaluation ÉnerGuide comme première étape pour améliorer votre maison de façon intelligente. Le recours à un service professionnel d'évaluation énergétique est la meilleure façon d'évaluer le potentiel d'amélioration énergétique d'une maison. Un conseiller en énergie évalue une maison du grenier jusqu'à sa fondation, établissant ainsi clairement les améliorations qui conviennent le mieux à votre maison. L'évaluation vous fournira des renseignements spécifiques au sujet du rendement énergétique de votre maison, et le rapport personnalisé que vous recevrez décrira les principaux problèmes de perte d'énergie de la maison, tels que les fuites d'air non désirées ou les pertes de chaleur importantes. Vous recevez également un plan d'action lorsque vous rénovez afin de faire les meilleurs investissements dans la maison et d'en obtenir le plus pour votre argent. Visitez le site Web de Ressources naturelles Canada pour faire réaliser une évaluation de votre maison par un organisme de service accrédité qui travaille avec des conseillers en énergie dans votre région.
  • Il faut tenir compte de certains éléments avant de se procurer de nouveaux appareils électroménagers. Faites votre recherche avant d'acheter puisque certains appareils sont plus éconergétiques que d'autres. ENERGY STAR est la marque des produits éconergétiques au Canada. Le symbole familier permet de reconnaître facilement les produits offrant le meilleur rendement énergétique sur le marché. Les produits homologués ENERGY STAR respectent des spécifications techniques strictes en matière de rendement énergétique et sont testés et certifiés. Ils permettent d'économiser de l'énergie sans compromettre le rendement de quelque façon que ce soit. Généralement, un produit homologué ENERGY STAR se classe parmi les 15 à 30 % des produits les plus éconergétiques de sa catégorie. De plus, économiser de l'énergie vous permet d'économiser de l'argent et de réduire votre impact sur l'environnement. La marque ÉnerGuide vous indiquera la quantité d’énergie utilisée par un produit et permet aux consommateurs de comparer différents modèles.
  • Lorsque vous choisissez un véhicule, le facteur de l'efficacité énergétique devrait être considéré dans votre décision d'achat. Peu importe vos besoins, des choix s'offrent à vous concernant une plus faible consommation de carburant et de plus faibles émissions. Pour obtenir les cotes de consommation de carburant par année, marque et modèle du véhicule, consultez le site Web de Ressources naturelles Canada. Si vous envisagez d'acheter un nouveau véhicule hybride, un véhicule hybride électrique rechargeable ou un véhicule électrique à batterie, certaines provinces et territoires offrent des incitatifs aux conducteurs qui achètent ces types de véhicules. Sur la page Achat d’un véhicule électrique de Ressources naturelles Canada, vous trouverez des renseignements sur les divers types de véhicules électriques ainsi qu’un aperçu des économies réalisables.

Conseil 6 : Considérez vos solutions énergétiques

En 2010, la consommation de l'ensemble des ménages représentait 16 % de la consommation totale d'énergie au CanadaFootnote 1. Même si les sources d'énergie diffèrent d'un bout à l'autre du pays, vous pouvez quand même choisir des solutions énergétiques écologiques qui sont respectueuses de l'environnement, et qui permettent de réduire vos coûts de chauffage à long terme.

  • Recherchez les étiquettes ÉnerGuide sur l'équipement de chauffage, de climatisation et de ventilation afin d'en déterminer le niveau d'efficacité énergétique. Vous pouvez réduire les coûts de climatisation et de chauffage de votre espace de plusieurs façons : en installant de l'équipement plus efficace, en particulier les modèles répondant aux exigences ENERGY STAR®; en améliorant la performance de l'équipement en place; en gérant mieux le taux d'humidité; ou en utilisant des thermostats programmables.
  • Le premier prix d'un système de chauffage — le prix sur l'étiquette — est évident. Les consommateurs avertis considèrent également le « second prix », soit les coûts d'utilisation du produit pendant son cycle de vie. Les coûts d'utilisation peuvent être plus élevés à long terme que les coûts d'achat et d'installation. Ressources naturelles Canada à des ressources en ligne pour vous aider à calculer les coûts de chauffage de votre maison à l’électricité, au gaz naturel, au mazout, au gaz propane et au bois

Quelques conseils sur le plan de la technologie :

  • Les fournaises à air chaud pulsé sont de loin les systèmes de chauffage central les plus utilisés au Canada. Les fournaises actuelles sont plus écoénergétiques que jamais. Les fabricants construisent des unités dont l'efficacité de l'utilisation de combustible est de 90 %, et plus. Envisagez aussi d'acheter une fournaise munie d'un moteur à haut rendement. Si vous utilisez le ventilateur de votre fournaise pour faire circuler l'air continuellement, un moteur à générateur sans balais à courant continu peut réduire jusqu'à 70 % la consommation électrique annuelle par rapport à un modèle standard. Au Canada, les fournaises (au gaz naturel, au gaz propane ou au mazout) :
    • sont réglementées par des normes d'efficacité énergétique minimales
    • peuvent porter une étiquette ÉnerGuide volontaire
    • peuvent répondre aux exigences ENERGY STAR (lorsqu'il est bien installé, un équipement de chauffage répondant aux exigences ENERGY STAR peut réduire davantage vos factures annuelles de chauffage par rapport aux modèles standard)
    • Pour obtenir d'autres renseignements relatifs à l'équipement de chauffage, consultez le site de Ressources naturelles Canada.
  • De nombreuses maisons canadiennes, particulièrement certaines pièces, sont munies de plinthes chauffantes électriques comme principal système de chauffage ou comme système de chauffage d'appoint. Dans ce cas, il n'y a généralement pas de système central à air pulsé. Grâce aux plinthes chauffantes, chaque pièce peut être contrôlée par un thermostat indépendant, qui permet de baisser la température dans les espaces inoccupés pendant de longues périodes le jour ou la nuit.
  • Additionnez toutes les fissures, tous les trous et autres ouvertures de votre maison et les risques sont qu'elle ait un espace de fuite d'air total d'environ la grosseur d'un ballon de plage! Les fenêtres et les portes peuvent représenter jusqu'à 25 % du total de la perte de chaleur d'une maison. Il existe un certain nombre de possibilités fort simples d'accroître l'efficacité énergétique de vos fenêtres. Celles-ci peuvent être réparées en entretenant les ferrures comme des loquets, des manivelles et des verrous ou en les mettant aux normes avec du calfeutrage et un coupe-bise ou l'ajout de vitrage et de contre-fenêtres. Parfois, si vos portes et fenêtres sont en très mauvais état, le meilleur choix consiste parfois à remplacer complètement les fenêtres et les cadres par des fenêtres neuves ou des insertions à haut rendement énergétique répondant aux exigences ENERGY STAR®. Remplacer de vieilles portes et fenêtres par des modèles écoénergétiques peut vous permettre d'économiser jusqu'à 7 % des coûts mensuels de chauffage de votre maisonFootnote 2. Des niveaux supérieurs d'isolation dans les murs, les plafonds et le sous-sol peuvent accroître le confort, permettre d'économiser en frais de chauffage et de climatisation, et aussi aider à réduire les fuites d'air. Le contrôle des fuites d'air est l'activité de mise aux normes la plus importante, et elle devrait d'abord être considérée dans toute stratégie de mise aux normes.
  • Vous voudrez peut-être considérer les sources d'énergie renouvelable comme l'énergie solaire ou éolienne. Lorsque de telles ressources sont utilisées, elles peuvent être converties en électricité – avec une turbine éolienne ou des panneaux photovoltaïques - ou en chaleur – avec des capteurs solaires. L'aide de professionnels vous permettra de déterminer s'il s'agit d'un choix judicieux pour vous. Pour obtenir d'autres renseignements relatifs à l'énergie renouvelable, consultez le site de Ressources naturelles Canada.

Conseil 7 : Vie quotidienne

  • Il existe de nombreuses façons de réduire les déchets de cuisine, et de réduire les coûts associés à l'alimentation. Cultiver vos propres fruits et légumes dans un jardin à la maison, ou participer à un jardin communautaire dans le voisinage vous permettra de contrôler les coûts de certains de vos aliments.
  • La planification des repas vous aidera à acheter uniquement ce dont vous avez besoin lorsque vous vous rendez au magasin. Conserver les restes et composter les épluchures vous permet de réduire la quantité de déchets alimentaires que vous créez.
  • Si vous êtes préoccupé par la distance parcourue par les aliments avant qu'ils se retrouvent dans votre assiette, envisagez de manger et d'acheter des produits cultivés dans votre localité ou région. Lisez les étiquettes des aliments ou la signalisation dans les épiceries afin de déterminer l'endroit ou l'aliment a été cultivé. Envisagez d'acheter à un marché fermier local. Vous pouvez appliquer ces mêmes concepts lorsque vous mangez dans un restaurant. De nombreux restaurants locaux se serviront des produits cultivés localement, n'hésitez donc pas à le demander.
  • Lorsqu'ils sont mal utilisés, certains produits d'entretien ménager peuvent nuire aux humains et aux animaux. De nombreux produits sont offerts sur le marché pour nettoyer des pièces ou des articles en particulier. Ils peuvent être coûteux à l'achat et quand vient le temps de les éliminer. Recherchez des produits d'entretien tout usage efficace, qui permettent de réduire la quantité de produits de nettoyage, dont certains sont écologiques. Lisez la liste des ingrédients sur les étiquettes des produits, indiquant qu'ils sont écologiques.

Conseil 8 : Attention aux ordures ménagères

  • Si possible, il faut recycler ou recourir à d'autres solutions d'élimination comme le bac vert ou le composteur. La plupart des ordures ménagères peuvent aller à la poubelle, au bac de recyclage ou dans le composteur (si votre municipalité a adopté un tel programme) qui est ramassé toutes les semaines ou aux deux semaines. Votre municipalité devrait pouvoir vous fournir une liste des articles qui peuvent y être déposés. Vous pourriez aussi envisager de vous procurer et d'utiliser votre propre composteur. Le contenu du bac peut servir à fertiliser les plantes et les jardins extérieurs, et il constitue une façon écologique d'éliminer plusieurs types de résidus de cuisine et de jardin.

Conseil 9 : Envisager différents moyens de transport

Transport en commun : Le transport en commun est un mode de déplacement écologique. Selon votre lieu de résidence, plusieurs choix s'offrent à vous; notamment, l'autobus, le train, le tramway ou le métro. Certaines villes offrent également des services de parcs de stationnement incitatifs.

Covoiturage : Le covoiturage permet d'économiser de l'essence et de réduire la congestion de la circulation en zone urbaine ainsi que la pollution de l'air. De nombreuses villes ont adopté le système de voies réservées aux véhicules multioccupants (VMO) pour ceux qui voyagent avec deux passagers ou plus dans leur automobile. Ces voies sont souvent moins congestionnées que les autres voies, et peuvent permettre de se déplacer plus rapidement d'un endroit à un autre.

Autopartage : L'autopartage permet aux conducteurs d'avoir accès à un véhicule lorsqu'ils en ont besoin, sans avoir à acheter une automobile ni à l'entretenir. Ce moyen peut être plus écologique et constitue un choix pour les personnes qui ne conduisent pas fréquemment. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de l'autopartage, consultez le site Web de la Car Sharing Association (CSA) à http://carsharing.org. La CSA représente les organisations d'autopartage (CSO) intéressées à accroître la crédibilité, la qualité du service et la sensibilisation du public à l'égard de l'industrie de l'autopartage.

Bicyclette et marche : Si vous parcourez de courtes distances, envisagez la bicyclette ou la marche comme principal mode de transport. Vous éliminerez ainsi les coûts de l'essence et du stationnement, tout en faisant de l'exercice. De nombreuses villes canadiennes allongent les pistes et les voies cyclables sur les routes principales pour permettre à ceux qui choisissent la bicyclette comme mode de transport et de divertissement.

Voyage : Lorsque vous planifiez des vacances ou un long voyage, tenez compte de la façon dont vous prévoyez vous rendre à destination et de son impact potentiel sur l'environnement. Si vous êtes préoccupé par les émissions à effet de serre lorsque vous voyagez par avion, réservez un vol direct plutôt qu'un vol avec escale. Si vous voyagez en automobile, le covoiturage pour parcourir de longues distances vous permettra d'économiser de l'énergie et les coûts de l'essence.

Notes en bas de page

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Canada. Ressources naturelles Canada. Évolution de l'efficacité de l'énergie au Canada de 1990 à 2010. Ottawa : NRCAN, 2011. Texte imprimé.

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Canada. Ressources naturelles Canada. Portes, fenêtres et puits de lumière éconergétiques pour le secteur résidentiel. Ottawa: NRCAN, 2012. Web.

Retour à la référence de la note de bas de page 2




Une collection de drapeaux fédéraux, provinciaux et territoriaux qui représentent symboliquement une collaboration entre gouvernements sur les questions de consommation.

Renseignements fiables en consommation

Publié par le Comité des mesures en matière de consommation,
un groupe de travail des gouvernements fédéral, provinciaux
et territoriaux qui aide à éduquer et à informer les
consommateurs canadiens.

Date de modification :